voici le blog de marraineromande.

24 octobre 2013

un texte "XXXXX""

Bonsoir, Chère Domi.

J'ai le cerveau qui capote, je suis intoXiqué, le X me brouille, ou bien c'est le contraire. 

Bon ben j'en avais plein la tête j'avais mon teXte prêt puis fini, mon mari est arrivé comme une flêche dans mon bureau je me suis fais enguirlander de première je n'ai pas entendu la sonnette, nous avons des visites et je ne sais plus où j'en suis.

J'eXiste pourtant mais pas devant l'ordinateur mon mari ne me supporte plus quand je suis devant l'ordi. Je vais m'enfermer et sur la porte de mon bureau je mettrai:""Stop, prière de payer une taXe pour rentrer.

003 côté ouest de la Biblihotèque
002 statue au dessus du bâtiment
003 vue générale photo Xavier Voirol
001 patrimoine horloger
002 maison de Le Corbusier

La maison blanche de l'architecte Chaux-de-Fonniers

31 juillet et 1ier août 2012 002
015 vue sur le Grand templ, la place du marché

la Chaux de Fonds canton de Neuchâtel à 1000m d'altitude sur le haut plateau jurassien.

007 un coin de la place du marché

Voici quelques photos de la ville, pour qui je me suis prise de tendresse et mais ça ne m'enlève pas l'amour que j'ai pour cette ville

0034 vue sur la ville depuis le balcon dee Roggero

Nice ma ville natale, là c'est l'est de la ville,

Baie des anges

La baie des Anges depuis le bld à l'est de la ville

006 le Port vue du Château à travers les cactus

Le port depuis le Château.

0010 Josette et Pierrot oct

Photo scannée parce qu'argentique, elle date de 2005. prise sur le Quai des Etats Unis.

espace Masséna et le Château au fond

Espace Masséna

0032 le port mi-mai 2004

Un paquebot de croisière

nice-9

Rue commerçante de la vieille ville

nice-23des épices en vitrine

                                                                                                    

 

 

Sortie du Cours Salaya, grande place rectangulaire ou se tient tous les jours y compris le dimanche le grand marché

près de la mer, et un second marché encore plus grand dans le nord de la ville

 

nice-6

Bon je reprends mon teXte

J'ai toujours aimé la musique et ma grand-mère a eu la surprise un jour en lisant ma lettre au Père Noël j'avais 4 ans

que je désirai comme cadeau un Xylophone, puis j'ai demandé un taXi

 pour aller me promener au bord de la mer à Juan les Pins

Puis lorsque j'ai eu 6 ans, pour me distraire parceque j'étais triste mon papa était mort sur la route dans un accident

J'ai dis que je voulais partir en exploration dans le ciel pour voir s'il était bien arrivé, et voir s'il y avait un bon dentiste parce qu'il avait mal aux dents et qu'il fallait en eXtraire une, Puis j'ai dis à ma mémé que je devais m'assoir devant le piano pour faire mes eXercices, et enfin que lorsque j'aurai 10 ans je serai eXploratrice, pour le ciel pour aller rendre visite à mon Papa.

Là aussi je me suis calmée, je crois que si j'avais continué j'aurai rendu folle ,ma mémé que j'adorai.

Mes eXploits c'était quand je dansai sur scène, et que la maitresse de ballet pour les enfants nous eXpliquait les pas et les gestes que je devais faire. 

Je secouai la tête, et je disais c'est pas comme ça Comment Josette tu ne vas pas dire que tu sais mieuX que moi?

Je sais pas mieuX, mais quand j'eXplique on comprend mieuX

Moi je comprends pas vos eXplications.

Elle m'a mise à la porte, mais comme j'étais un princesse dans le ballet, elle a été obligé de me reprendre.

ma mémé n'était pas fâchée, c'était une femme eXtraordinaire, elle comprenait tout..

Elle m'a fait promettre d'être sage eXtremement sage. J'ai promis je l'aimais je ne pouvais pas faire autrement.

Il parait que j'ai tenu parole. Mais j'aimais pas la petite mère comme on devait l'appeler.

Elle était eXtravagante, méchante et jalousecomme une danseuse reléguée.

un jour j'étais plongée dans un dictionnaire,  "" je peux t'aider Josette?"" me demanda ma Mémé, non je crois que j'ai trouvé

Ah! et qu'estce que tu cherchais.? le mot Xénophile, et c'est quoi? une étangère qui veut partir dans un autre pays,mais que les gens qui y habitent soit beaux et gentils.??????

Et puis j'entendais ma maman qui rouspétait contre les bohémiens, je lui ai dit tu es Xénophobe maman, j'avais lu ce mot dans le dico et je le trouvais joli. j'ai reçu une magistrale paire de gifle.

Et puis j'avais une camarade à l'école qui s'appelait Xénia, elle avait des cheveuX très londs et ondulés et ils étaient si blonds que je lui ai demandé si elle était vieille, "Non m'a t'elle répondue, j'ai 7 ans. et toi?  moi j'ai eu 7 ans le 20 décembre.Ah! tu es vieille aussi.J'etais tellement éXédée que j'ai haussée les épaules.

Voilà pour mes souvenirs sur des mots d'enfants précoces qui ne vivait qu'avec des adultes, et n'avait pas de petites amies de mon âge. Finalement ces X, ce n'était qu'un préteXte pour égrener mes souvenirs pas tours très gais, mais qui ont donnés des fous rires à ma mémé. Elle en pleurait, mais je l'a soupçonne que c'était pour que je m'asseyes sur ses genouX pour sécher par des baisers ses joues mouillées de larmes. Comme je l'aimais.

86944640
014 le samedi 8 sept

                                                                                                           Gros bisous à tous  merci de me lire et de m'écrire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par marrainesuisse à 22:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]


17 octobre 2013

Pour Olivia Billington, Mots à rentrer dans le texte

Liste des mots:


Neutre-Frontière-Identité- Reconnaitre-Quelconque Anonyme-Personne- Moi- Unité Seul- Ensemble

Bonjour, les amies et amis.

J'espère que je ne suis pas trop en retard,  depuis deux jours je me bats (façon de parler) avec mon mari.

Ben oui!.... Il prêtend que mon ordinateur est un envahisseur, et que de ce fait nous vivons comme deux étrangers. Lui dans le séjour, devant sa télé, moi devant mon ordinateur. Dans la journée nous sortons, et lorsque nous rentrons je reste près de lui, jusqu'au repas du soir.

Et selon le programme je reste avec lui. 

Et ce soir le progamme ne me convient pas, alors je suis devant mon ordinateur, pour vous.Je vais vous raconter une histoire ,  qui n'est pas copié mais qui a  vécu.!

Une jeune adolescente, fit un voyage pendant la guerre de 1939-45

. Elle prit le train avec 1500 ados, de 13 à 16 ans, Au mois de juillet il faisait très  chaud.

Ils montèrent dans le train qui avait 30 à 40 ans d'âge. Il était en bois et les sièges n'étaient pas confortables.

Le voyage fut long et laborieux. Nous allions dans un pays Neutre,mais il fallait un passeport, en bonne et dûe forme,

Avec visa qui prouvait notre Identité. N'oublions pas que notre pays était en guerre.

Nous avions une Frontière à passer. Les accompagnateurs nous avaient mis autour du cou une pancarte apparament

Anonyme, c'était  sur du papier, Quelconque  écrit en grosses  lettres et chiffres, nos noms, prénoms, et un numéro qui était notre date de naissance, et un code.?

Ce papier était collé sur un carton solide pour qu'on ne le perde pas.

Arrivés à destination mais sale et malade de peur et d'angoisse,

Trois par trois tous les sept rangs nous avions un accompagnateur, masculin ou féminin, et nous trainions nos valises en carton.

J'avais en plus une petite malette pour mes affaires de toilette.

Nous sommes passés à la douche et de temps en temps, le rideau se soulevait pour voir si nous nous lavions correctement.

MOI!, j'étais pourvue du nécessaire de toilette que ma mère avait préparé avec soin.

Mais la majorité n'avait rien. Heureusement dans chaque cabine improvisée, la Croix rouge avait laissé un morceau de savon et une serviette

pour se sécher. Lavée, coiffée, changée  j'ai remis ma pancarte autour du cou pour que l'on puisse me Reconnaître.

Et j'ai rejoint mon groupe et mon Unité qui correspondait à mon numéro.

Mais nous nous sentions Seul ! Qu'allions nous devenir? dans quel coin de ce pays d'accueil, et dans quelle famille allions nous échouer?

L'atmosphère était étouffante, et doucement, je disais " Mon Dieu protégez moi, s'il vous plait."

J'aurais aimé rester avec un groupe, pas Seule, NON,  Ensemble ........

Voilà une histoire que je n'ai pas inventée elle a réellement existé mais à quoi bon , je n'ai pas mis de noms

Pas de pays, mais j'ai vécu cette histoire et j'ai eu  PEUR.

Tout est bien qui finit bien

Gros bisous chère Olivia, et merci de m'avoir donné l'opportunité, de raconter un cauchemard, qui revient assez souvent,

Josette

Seule au milieu d'un Ensemble de mille cinq cents ados, et j'étais une des plus jeunes, je n'avais pas encore 13 ans, mais 12 ans et demi.

Je rêvassais, et on m'a secoucé un peu rudement, on criait mon numéro de code, j'ai levé le bras , une accompagnatrice m'a prise par l'épaule.

Et m'a amenée vers une dame qui pouvait avoir l'âge de ma grand-mère. Elle s'est présentée à moi, ""bonjour je suis Mme  Machin-Chose, et

Vous venez chez moi pour trois mois." "Nous avons repris un train qui nous a emmené loin de la frontière, la dame très gentille m'a donné à boire un jus de fruits maison, qui était rafraichissant et qu'elle avait dans un thermos,

Et petit à petit, je n'étais plus SEULE,on m'appellait par mon prénom, et lorsque cette dame ma prise dans ces bras, elle m'a demandé de l'appellait Tantie. Et j'ai pleuré . Merci chère Tantie, je n'étais plus seule, nous étions ENSEMBLE.

5wen6slc



 


 

 

 

Posté par marrainesuisse à 20:59 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 octobre 2013

Eh!eh Bonjour, la reVenante vous salue

Aprés tous mes ennuis de blog me reVoici., Alors avec ce blog j'en ai eu, des problèmes

0006-6 Josette,2 ans

Une petite fille de deux ans, un bébé, dans les bras ,j'ai toujours aimé les poupées, et je les aime toujours.

Voilà un petit retour en arrière, c'est amusant.

Wouhooo! ma maman ne reculait deVant rien, pour mettre sa fille en Valeur.

 

0014-14 Josette,6 ans

Photo d'école, oh! le supplice, bon ma Mémé était là, mais Vraiment, je n'aimais pas ce Va et Viens

du photographe qui me touchait les cheVeux, alors je me rejetais en arrière et je passais les mains dans mes cheVeux.

Bof, je faisais la moue je pouVais aVoir très mauVais caractère, quand quelque chose ne me plaisait pas. Je n'aVais que 6 ans sur cette photo.

J'ai grandi et je n'ai pas toujours été heureuse. Là Vie sans mon Papa, n'était pas facile. Il est mort le 24 déc. 1936 à 23h55 et à minuit c'était Noel. Et de ce jour, la Vie n'a plus été la même. La seule chose que j'ai  Vraiment aimé c'est que nous ViVions chez ma Mémé, et je l'aimais très fort. A l'école j'étais une bonne élèVe, sauf en calcul et mathématique, je détestais les math. J'arriVais à faire faux ce que j'aVais compris. et la maitresse, car c'etait  une maitresse d'école, que l'on aVait à cette époque là. le saVoir était surtout l'écriture, et faire des redactions, des dictées, de la grammaire et du Vocabulaire, les Verbes. Et je n'aimais pas trop, les Verbes, ça m'ennuyait.

0015-15Josette,7 à 8 ans

là j'aVais 9 ans, à l'école ça allait mieux, j'écoutais et je rèVais moins , puis on faisait du chant choral et j'aimais ça.

et comme j'aVais un jolie petite Voix j'étais toujours soliste,

C'est rigolo, un jour toujours à l'école, j'aVais fini mes deVoirs, et j'ai pris mon cahier de musique et j'ai copié de mémoire

le chant que l'on apprenait en classe. La maitresse que j'aVais, marchait doucement, et j'étais très absorbée, à écrire les notes, noires,croches,doubles croches Etc... sans oublier les rondes, les blances, les # , les b, les bécars, et les clefs, & clef de sol, clef de fa, clef d' ut.

J'en ai fait des pages de musique à l' école sans permission., et avec retenue. , et ma grand-mère, qui Venait me chercher et qui allait voir le directeur général, en lui expliquant,et lui prouVant cahier à la main que je traVaillais sérieusement, en classe, et que je faisais des deVoirs de musique car j'allais au conserVatoire et je deVais présenter mes deVoirs de musique terminés. Oufs!

Puis j'ai fais une bronchite, et 8 ou 9 ans, la péniciline n'existait pas encore. alors on me mettait des Ventouses, puis une fois par mois,

j'aVais droit au Vermifuge lune.  Le SUPPLICE. ça me donnait des maux de Ventre, épouVantable. Ici en Suisse, je n'en ai jamais donné à mes fils, et ils n'en ont jamais eu besoin.

0019 -19Josette et Loulou,

Me Voilà avec mon frère, c'était en été 1939, Loulou, aVait 3 ans et moi 8 ans et demi.

C'était un si beau petit garçon, mais un petit coquin, il faisait des bétises et il disait à notre maman, c'est Jojo. C'était moi, et je n'aVais rien fait

je n'étais pas à la maison. j'étais chez le professeur de piano

mais ma maman n'en tenait pas compte, et je recevais des coup de martinet maison, fait avec une baguette de tambour, et des cordelières de rideaux de la grosseur d'un doigt et noués au bout. Et j'était rayé comme un zèbre en rouge, et je pleurai et j'aVais très mal.

0027-27 Josette,paysanne,souriante

Moi à 5 ans, en paysanne. la Vie était amour à ce moment là.

Pour changer de sujet, nous aVons eu il y a une semaine des Vérificateurs des tuyaux d'eau chaude, du rerserVoir

d'eau chaude de notre chauffage cenrl. ça nous a valu, 3 jours et demi sans eau chaude, par un temps Variable, et frais

pas drôle du tout. J'ai rencontré une dame qui a des problèmes de Vésicule biliaire elle me racontait qu'elle Vomissait souvent.

pauVre, je ne suis pas restée longtemps aVec elle.

Des Vacances mes feraient du bien, à la retraite nous ne partons plus. J'ai Vue un documentaire à la téléVision, sur le Vénézuéla,Quel beau pays j'irai bien y ViVre quelque temps. mais je languirai Vite de l'HelVétie, c'est plus près de Nice.

Voilà mes amies et amis, je vous embrasses tous je ne suis pas avare de bisous sur mon blog et dans ma vie non plus, c'est toujours par amitié. à bientôt de vos nouvelles


Votre amie Josette, de marraineromande

 

boutonapln


Postmaster@annuairepourlesnuls.fr

http://annuairepourlesnuls.fr/

 

 

 

 

                          

 

 

Posté par marrainesuisse à 16:59 - Commentaires [10] - Permalien [#]

07 septembre 2013

bonjour, mesdames et messieurs les Nulls.

Votre amie plus nulle que les nulls décide de changer son image de marque.

1ier pas1931

Je suis si petite et mon premier Tourment c'était comment poser mes pieds et faire une sorte de gambade, bien soutenue par les mains de ma Maman, Je n'avais pas une année, et j'étais en chaussons sur un terrain bosselets,et humide.

Oh! que c'est difficile d'apprendre à vivre dans ce monde Tempétueux pourquoi ma maman n'a pas cherché un

endroit plus plat et plus doux pour mes petits pieds, et puis surtout des chaussures pour les premiers pas de Bébé,

Pour le Bébé que j'étais tout était Bourrasque, Dur dur la vie de Bébé

Le temps a passé très vite même moi je m'en suis rendue compte

Là sur cette photo je suis sur les genoux de ma Grand-maman, Josephine de qui je tiens mon prénom Josette

0002-1 Josette,et sa Grd-Mère Lausy

Ma maman ne voulait pas que je m'appelle Josephine, oh! c'est vrament difficille les adultes pour un Bébé qui n'a pas un mot à dire et ne peut pas choisir son prénom. Et pourtant maintenant je sais marcher oh! pas bien mais la Maman de mon Papa

me tenait solidement, il y avait du vent mais avec elle je ne risquai pas de m,Envoler. Oh que c'est drôle au moment où j'écris cela, un Avion passe au dessus de la maison.

0004-3 Bécassine a 2 ans

 Oh pour le carnaval de Nice, ma Maman m'avait habillé en Bécassine, et j'étais maquillée comme une dame; j'avais deux ans et trois mois, mais je boudais je ne m'amusais pas du tout, je pouvais pas courir, je rêvais, de me changer en Papillon

et j'avais de belles Ailes pour courir et m'Envoler. mais je ne savais pas, j'étais trop petite!..... qu'un Papillon, ne naissait pas comme il est. Il doit subir une Métamorphose , d'abord Chrysalide, mais c'est pas grave!. Quand il devient Papillon

Il est beau comme un bijou il a des Ailes, comme de la Soie, .ET il est si beau. à Nice dans nos parcs et nos jardins il y a beaucoup de fleurs, et beaucoup de jolies petites bêtes comme les papillons.

02

Cette photos du Carnaval de Nice est de cette année février 2013, et il était très beau,

04

Tout à un lien avec un fait divers, ou d'hiver, pourquoi pas, et les illuminations sont féériques, mais Tout ce Luxe, cette foule qui vient même de Chine ou du Japon et cette année de Russie et des autres pays slaves ( ils ont raisons de slaver) faut qu'ils soient propres pour plaire aux niçois) OH quel mauvais jeux de mots ma vieille t'aurais jamais fait ça avant quand t'étais jeune et jolie, oui voyez?

0024 -24Mémé Mamine Loulou Josette

Avant, j'avais 8 ans. De gauche à droite, Maman, Mémé, mon petit frère Loulou (Louis) en 1937, et moi

Josette 6 ans. Cette photo me touche  regarder l'amour de Maman pour son fils, l'amour de ma Mémé pour sa fille

Et moi je plane . Qu'est ce que je peux bien penser?

Pas au Luxe, j'étais trop jeune; et mon frère et moi regardions l'appareil de photos, c'était un énorme truc.

Il nous fascinait plutôt.

0025 - 25 Josette timbre,poste elle danse

Là j'avais cinq ans et je ne me rendais pas compte que appartenant à un monde de théâtre, d'Opéra,

et de fêtes qui à l'époque étaient nombreuses, que je vivais dans un monde où tout était faux. Le Luxe, nous n 'avions  que

peu d'argents de Fric, pardon, pas de Yacht, pour celà il fallait et faut toujours du .......? FRICK bien sur, et si ma Grand-Mère

avait des amis très riches elle n'a su,qu'ils avaient une montagne de dettes,que beaucoup plus tard, quand elle s'est aperçu qu'ils avaient disparu, que tout été Clinquant, et pacotille, et que leur Cotillon étaient loué chez le costumier des théâtres ou chez un fripier.

0044 Concours de chant,

Le temps a passé et j'avais 18 ans quand j'ai passé le concours de chant du concervatoire de Nice,

et je n'ai pas honte de le dire j'ai eu le premier prix avec félicitations des professeurs et d'artistes professionnels,

de l'Opéra, ça a été une journée de Célébrations, j'avais une jolie voix et devant moi un avenir professionnel

qui ne s'est pas réaliser car lorsque j'ai eu 21 ans et que j'étais en Suisse, pour travailler, mon destin m'attendait, et ce n'était pas celui d'une cantatrice vous pouvez me croire. mais je n'ai jamais regretté ce que la vie m'a donné bien au contraire .

0057 Josette Chx-de-Fds

Me voici sur le balcon de notre appartement ici  à la Chaux-de-Fonds,

hiver 1955. Et si jen'ai jamais aimer la neige j'ai aimé mon mari qui lui, était merveilleux, et à sa façon il l'est toujours.

Les Mariés

Notre mariage en 1955, et je n'ai pas voulue me marier en blanc.

et avec Cotillons C'était un mariage d'amour et familial


Voilà certains souvenirs, et toujours de l'amour, de la tendresse, tout est vrai,

Et je ne regrette pas du tout cette vie d'artiste lyrique qui parait il était mon destin.

C'est pas vrai, 62 ans de vie commune, avant le mariage, vous en donne la preuve.

la vieillesse, les aléas de la viellesse, c'est la vie qui va, et qui nous tient. Je souhaite à tout ceux que j'aime et vous en faites partie tout le bonheur possible.

Gros bisous de votre amie Josette ici vous êtes chez marraineromande, mais vous pouvez aller chez marrainesuise

6306421

boutonapln

postmaster@annuairepourlesnuls.

 

 


 

 

 

 

Posté par marrainesuisse à 16:03 - Commentaires [19] - Permalien [#]

02 septembre 2013

message avec la lettre Q perdu je recommence

Bonjour. j'ai perdu mon message, faut croire qu'il n'était pas bon.

Alors je recommence.

ATT000032(2)

Pour vous aider à me supporter.

065 Vieille _Ville

073 Vieille Ville

068 Vieille Ville

 

067 Vieille Ville

062 Vieille _Ville

063 Vieille _Ville

069 Vieille Ville

070 Vieille Ville

Voilà quelques photos de la vieille ville de Nice, le soir, photo de mon fils ainé en 2002.

boutonapln

http://wwwpostmaster@annuairepourlesnuls.fr

Nouveau texte pour la lettre " Q"

J'ai conservé des cahiers d'écoliers Qui sont de ma main, et Qui sont de véritables trésors j'avais alors 14 ans

et nous sortions de 5 ans de guerre.

J'adorai les citations de gens célèbres, maintenant je pense Que c'était pour me sortir

de la tête toutes les horreurs et les peurs Que peut avoir une famille sans hommes ma mère et ma grd-mère maternelle

étant toutes deux veuves. Mon père étant décédé le 24 déc. 1936 dans un accident de moto à 23h55.

J'ai 83 ans cette année le 20 décembre et j'avais 6 ans et mon frère 8 mois.

Je n'ai rien oublié et mon père me manQue toujours

QuelQue soit la vie, et depuis les Quelques 61 ans Que je vis avec l'homme Qui est ma vie depuis

1951,  je ne peux oublié mon Papa. et pourtant j'ai eu beaucoup d'années bonheur.

Et j'en ai encore.

Quantité de choses, me font plaisir,  un sourire,et ce sont les QuiproQuos, Qui souvent m'amusent,

S'ils ne sont pas intentionnels.

 j'ai fait un jour un Quatre Quart, Que j'ai complètement loupé, j'en ai pleuré de rire parce Que j'en ai fait souvent,

Et toujours avec succès,et je ne sais toujours pas pourQuoi.

Allez savoir, une erreur de dosage est toujours possible. J'adore faire des Quiches,

QuelQues fois au poisson ou aux crevettes.

J'ai fait ce Que j'ai pu, avec cette lettre Qui ne m'apporte aucune idée.

C'était le vide et j'en suis désolée, d'avoir perdu mon message m'a dérouté puis le téléphone

Qui sonne, et Qui m'interrompre, au mauvais moment.

Là dessus merci d'être indulgent, je ne fais pas ça pour les félicitations mais pour faire marcher

Mes petites cellulles grises, dirait Hercule Poirot, le héros d'Agatha Christis

Gros bisous à vous tous et toutes mais principalement à toi chère Domi.

Josette de marraineromande
boutonapln

postmaster@annuairepourlesnuls.fr

Posté par marrainesuisse à 18:35 - Commentaires [16] - Permalien [#]


30 août 2013

Bonjour Domi, voici la lettre "P"

01 Torgon Plan de Croix

 

Mon grand fils pas par la taille mais par l'âge  a fait cette photo pour moi sa Maman.

Ici c'est la Suisse en Valais ce canton ou né le Rhône, il descend tout le Valais pour se jeter dans le lac Léman, le traverser, jusqu'à Genève où il ressort glorieux, pour vagabonder à travers son pays, la France

 par un delta magique puisqu'il est le berceau de la Camargue.

DSCN5155

DSCN5161

DSCN5152

DSCN5146

DSCN5149

.Notre lac et notre bonheur. Nous disions donc que la letre "P" était de rigueur.

Voyons, quels mots Pourrai je rentrer, avec cette lettre qui Prend tant de Place dans l'alPhabet que je ne la vois pas.

Dans mes jeunes années, lorsque je vivais à Nice chez mes Parents, nous avions une chatte qui s'aPPelait Poussy. 

C'était un véritable Petit Phénomène, elle est restée toute sa vie de chat toute Petite, la taille d'un chaton ,

De trois ou quatre mois, mais qu'elle intelligence elle avait. On  l'aimait très fort, et elle nous le rendait bien.

 Son poil était gris cendré et soyeux, lisse et doux. Elle s'asseyait au coin de la table lorsque l'on déjeunait,

Et suivait nos gestes, Pendant notre rePas.

Lorsque ma grand-mère, se rePosait dans son fauteuil, elle sautait sur ces genoux, et une Patte sur son museau

Elle dormait comme un bébé. Nous l'avons gardée 16 ans Puis elle est Partie au Paradis des animaux.

Nous l'avons beaucouP Pleuré, Puis Petit à Petit, la vie a rePrit ses droits, et je ne l'ai jamais oublié;

J'ai cessé de la Pleurer. Un autre chat noir et blanc  est rentré dans notre Petite famille et de chaton

Il est devenu un gros matou, nous l'avons aimé bien sûr mais il n'a jamais remPlacé, notre Poussy

Ah nous l'avions aPPellé PuPuce, car il se grattait tout le temPs, mais n'avait Pas de Puces.

Son Plaisir était de guetter notre Passage dans notre corridor, et de  sauter Pour nous mordre les chevilles

Ma grand- mère Poussait un Petit cri de frayeur, et le chat 

Passait devant elle et sautait  des Petits bonds sur ses quatres Pattes réunies, qui faisait Pleurer de rire ma chère

Mémé chérie, que j'adorai.

Un Petit éPisode de ma vie en famille à la maison à Nice

Avant que je  rencontre mon cher mari avec qui je vie dePuis 60 ans.

Ainsi finit une histoire véritable, de ma jeunesse niçoise que je Partage avec vous.

Gros bisous de Josette de marraineromande, Pour les nuls.

boutonapln

< postmaster@annuairepourlesnuls.fr >

h20nobfx

 

 

 

 

 

Posté par marrainesuisse à 13:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 août 2013

Des nouvelles pas drôles

Achille Talon # 04 transparent

Salut Blogpotes, Blogpotesses et Blogpoteurs de mon amie Josette dite Marraine romande

Nan nan nan, n'aies crainte, elle n'est ni malade ni hospitalisée. Mais par contre son ordinateur l'est, il affiche un superbe écran noir. Donc elle ne vous visitera point mais pense à vous chaleureusement, la preuve je suis là. Pfff ! C'est toujours moi qui trinque.

Posté par HIL le Rhodan à 10:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]

02 août 2013

Suite et fin de l'histoire avec les O + un petit survol en avion en 2012.

003 survol de la Savoie

le 5 octobre 2012, en avion depuis Genève à Nice. Nous survolons la Savoie au départ de Genève, c'est magnifique.

004 un lac,


Nous somme déjà loin de la Suisse et nous allons quitter le survol de la Savoie. Un lac? mais lequel?

005 nous allons sortir de la Savoie

Hou! on monte, et nous quittons la Savoie, que la campagne est belle, et vous savez que c'est merveilleux de voler dans un bi-moteur, on entend pas de bruit on est pas secoué et on vole plus bas qu'avec un réacteur.

012 je pense que c'est le lac D'Annecy

Oh! c'est le lac d'Annecy, je reconnais la configuration géographique de ce beau lac. avec le soleil qui se mire dans l'eau,

Quel éclat !...........

014 on quitte la Savoie et le lac d'Annecy

L'avion monte nous quittons la Savoie verdoyante, pour survoler la montagne, c'est vraiment difficille de situer les lieux, surtout que le paysage s'éloigne de nous. tant pis c'est beau c'est l'essentiel.

Voilà pour cette fois ci j'en reste là, et je reviens à mon texte avec des ""OOO"", pour le terminer.

86944640

postmaster@annuairepourlesnuls.fr

Suite et fin de mon histoire avec les "O"

                                                  DOnc après  avOir  fermer tOutes les pOrtes de l'appartement à clefs ;

Je retourne à la cuisine, bien décidé à mettre dehOrs gentiment, ces gamins venus de je ne sais Où?

et stupeur! plus là. Je refais le tOur persOnne????

Je regarde partOut à la cuisine, mais nOn.........

PersOnne????????'

Seul, un jOurnal du jOur trOnait sur le centre de la table. Intriguée je le pris, et dans les marges,

Il était écris ceci: AH! AH ! Madame, On vOus a bien eu??

VOus  vOus êtes crue bien fOrte en écrivant cette histOire, et en inventant nos persOnnages;

Mais vOtre imaginatiOn vOus a jOué un sale tOur, et la fin justifie les mOyens

Tel est pris qui crOyait prendre, nOus n'existons que dans vOtre petite cervelle

Si vOus perdez le fil de l'histOire, nOus sOmmes perdus dans les prOfOndeurs de

VOtre subcOnscient et adieu plus d'histOire.

Ainsi fini la mienne qui est je l'avoue, bien plate.

merci et à la prochaine lettre.

Bisous Domi et merci pour le jeu.

Josette de marraineromande.

L' histoire a commencé la page avant celle ci dans ce blog.

Merci et pardon. c'était le vide.

 

86944640


postmaster@annuairepourlesnuls.fr

Posté par marrainesuisse à 15:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 juillet 2013

Texte avec des "N"

 

Bonjour les NULS. Croc, Domi, et les autres.

Il était uNe fois, uNe fille d'un Roi!...... NoN, je Ne me laisserai pas avoir.

Un jour, on soNNa à ma porte, j'allais ouvrir et deux eNfaNts de 8 à 10 ans, étaient là qui attendaient

L'air iNNoceNt, trop iNNoceNt, du reste pour être hoNNêtes.

BoN, avec patieNce, je leur demaNdai ce qu'ils désiraieNT.

On a perdu la clé Madame, et oN Ne sait pas où aller.

DaNs un soupir je les fis eNtrer, et asseoir daNs, la cuisiNe.

Nous! oN aimerait mieux aller dans votre salon , oa guigné par la feNêtre, c'est beau chez vous

Oui mais pour maNger, c'est à la cuisiNe que ça se passe. et tout en leur faisaNt des tartiNes de Nutella

Je refléchissais?...... [ Qui soNt ces eNfaNts, d'où vieNNeNt ils?]

Ils Ne peuveNt pas guigNer par les feNêtres, j'habite au 8iè étage de la tour, et je n'ai pas de balcoN.

Je fis le tour de l'appartemeNt et fermais toutes les portes à clé que je cachai daNs uN eNdroit sûr.

Je retournais à la cuisine et là? je vous laisse deviner la suite parce que j'ai perdu le fil de mon inspiration.

Cette histoire est pure fiction sortie de mon imagination

 

boutonapln

postmaster@annuairepour lesnuls.fr

Je vous embrasse Domi, Croc, Zaza, Yoyotte, Dgidgi sans qui je ne connaitrai pas les nuls, et océanique, errance,

et bien d'autres encore dont je ne sais pas les noms par coeur.

A bientôt j'espère

Josettedemarraineromande, vous pouvez entrer sur mon blog par

http://marrainesuisse.canalblog.com

 

 

5wen6slc

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Posté par marrainesuisse à 21:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 juillet 2013

Un texte avec des "O" ?

1 (16)

OH, Qu elle est belle. Shakira,......

 

BOn, AlOrs, allOns y :

Il  était une fOis, un grand et beau jeune hOmme, aux cheveux nOirs Ondulés, charmeur, et bagarreur,

Mais qui plaisait aux filles . Il s'appelait PiérinO

Elles lui tOurnaient autOur, cOmme des Oiseaux de prOies affamés et le garçOn étOnné, et ravi se laissait

Enfermer, par ce cercle infernal.

Mais Oh! son regard fut attiré par une jOlie blOnde plus timide que ses cOmpagnes fOlles de leur cOrp,

Et qui se battaient pOur attirer le regard, et attiser le désir du garçOn, qui n'avait d'yeux

Que pOur cette jOlie blOnde, immObile,

A l'écart les yeux fixés sur ce tableau irréel, de ces filles qui s'Offraient sans aucune pudeur.

PiérinO. sOrti de sa tOrpeur, et de sa stupeur,

Et il s'apprOcha de la jeune fille, il l'a prise par la main et l'entraina hOrs d'atteinte,

De cette hOrde de filles sauvage .

"COmment t'appelles tu, lui demanda t'il?"

""JOsefa, lui répOndit elle à voix basse. ""

"Regardes mOi, et il lui sOuleva le menton" JOsefa avait les yeux pleins de larmes, et elle avait peur.

PiérinO , tOut attendri lui fit un petit baiser sur les lèvres. Mais il ne la tOucha pas, et lui dit, tout bas:

"" Je crOis que je t'aime, mais ne reste pas là rentre chez tOi et attend mOi ""

Et Oh! à la stupéfactiOn du garçOn, elle sortit ses ailes et s'envOla dans un éclat de rire,

JOyeux et mOqueur, et lui dit Petit (hum!, il dOit au mOins peser 100kgs) et il est grand

""COntinues ta fOlle farandOlle, aimes, amuses toi tu es trOp jeune pOur mOi.""

Et les garces, qui tOurnent autOur de tOi t'apprendrOns la vie à tes dépends."

Et elle disparut, aux yeux médusés du garçOn.

VOilà l'histoire purement inventée par mOi , pOur la lettre OOOOOOOOOOOOOO.

JOSETTE, MARRAINEDEROMANDIE.

1 (10)

boutonapln


Posté par marrainesuisse à 11:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]