Liste des mots:


Neutre-Frontière-Identité- Reconnaitre-Quelconque Anonyme-Personne- Moi- Unité Seul- Ensemble

Bonjour, les amies et amis.

J'espère que je ne suis pas trop en retard,  depuis deux jours je me bats (façon de parler) avec mon mari.

Ben oui!.... Il prêtend que mon ordinateur est un envahisseur, et que de ce fait nous vivons comme deux étrangers. Lui dans le séjour, devant sa télé, moi devant mon ordinateur. Dans la journée nous sortons, et lorsque nous rentrons je reste près de lui, jusqu'au repas du soir.

Et selon le programme je reste avec lui. 

Et ce soir le progamme ne me convient pas, alors je suis devant mon ordinateur, pour vous.Je vais vous raconter une histoire ,  qui n'est pas copié mais qui a  vécu.!

Une jeune adolescente, fit un voyage pendant la guerre de 1939-45

. Elle prit le train avec 1500 ados, de 13 à 16 ans, Au mois de juillet il faisait très  chaud.

Ils montèrent dans le train qui avait 30 à 40 ans d'âge. Il était en bois et les sièges n'étaient pas confortables.

Le voyage fut long et laborieux. Nous allions dans un pays Neutre,mais il fallait un passeport, en bonne et dûe forme,

Avec visa qui prouvait notre Identité. N'oublions pas que notre pays était en guerre.

Nous avions une Frontière à passer. Les accompagnateurs nous avaient mis autour du cou une pancarte apparament

Anonyme, c'était  sur du papier, Quelconque  écrit en grosses  lettres et chiffres, nos noms, prénoms, et un numéro qui était notre date de naissance, et un code.?

Ce papier était collé sur un carton solide pour qu'on ne le perde pas.

Arrivés à destination mais sale et malade de peur et d'angoisse,

Trois par trois tous les sept rangs nous avions un accompagnateur, masculin ou féminin, et nous trainions nos valises en carton.

J'avais en plus une petite malette pour mes affaires de toilette.

Nous sommes passés à la douche et de temps en temps, le rideau se soulevait pour voir si nous nous lavions correctement.

MOI!, j'étais pourvue du nécessaire de toilette que ma mère avait préparé avec soin.

Mais la majorité n'avait rien. Heureusement dans chaque cabine improvisée, la Croix rouge avait laissé un morceau de savon et une serviette

pour se sécher. Lavée, coiffée, changée  j'ai remis ma pancarte autour du cou pour que l'on puisse me Reconnaître.

Et j'ai rejoint mon groupe et mon Unité qui correspondait à mon numéro.

Mais nous nous sentions Seul ! Qu'allions nous devenir? dans quel coin de ce pays d'accueil, et dans quelle famille allions nous échouer?

L'atmosphère était étouffante, et doucement, je disais " Mon Dieu protégez moi, s'il vous plait."

J'aurais aimé rester avec un groupe, pas Seule, NON,  Ensemble ........

Voilà une histoire que je n'ai pas inventée elle a réellement existé mais à quoi bon , je n'ai pas mis de noms

Pas de pays, mais j'ai vécu cette histoire et j'ai eu  PEUR.

Tout est bien qui finit bien

Gros bisous chère Olivia, et merci de m'avoir donné l'opportunité, de raconter un cauchemard, qui revient assez souvent,

Josette

Seule au milieu d'un Ensemble de mille cinq cents ados, et j'étais une des plus jeunes, je n'avais pas encore 13 ans, mais 12 ans et demi.

Je rêvassais, et on m'a secoucé un peu rudement, on criait mon numéro de code, j'ai levé le bras , une accompagnatrice m'a prise par l'épaule.

Et m'a amenée vers une dame qui pouvait avoir l'âge de ma grand-mère. Elle s'est présentée à moi, ""bonjour je suis Mme  Machin-Chose, et

Vous venez chez moi pour trois mois." "Nous avons repris un train qui nous a emmené loin de la frontière, la dame très gentille m'a donné à boire un jus de fruits maison, qui était rafraichissant et qu'elle avait dans un thermos,

Et petit à petit, je n'étais plus SEULE,on m'appellait par mon prénom, et lorsque cette dame ma prise dans ces bras, elle m'a demandé de l'appellait Tantie. Et j'ai pleuré . Merci chère Tantie, je n'étais plus seule, nous étions ENSEMBLE.

5wen6slc